RDC: LE POUVOIR , LE SANG , CRIME CONTRE L’HUMANITE ,CPI AU KASAI ON TUE SIGNE POETE ROBERT KABEMBA

Ce qui se passe actuellement au Congo-Kinshasa est inadmissible avec des tueries en masse. Trop c’est trop nous demandons à la communauté internationale de diligenter ses entêtes pour arrêter rapidement les auteurs de crimes qui sont commises à Kananga en particulier et au Kasaï en général ou nos frères et sœurs sont tues presque chaque jour à coup des machettes.

Le pouvoir de Kinshasa est déjà habitué à des crimes du genre et nous ne pouvons pas nous taire pour dénoncer ce génocide dont personne en parle. Nul par au monde ou on a vu un gouvernement responsable protéger des criminels comme GEDEON KIUNGU qui a commis des crimes à grande échelle au Katanga et qui se dit aujourd’hui soutenir le régime en place. Le pouvoir de Kinshasa est un pouvoir criminel et il faut en finir car les Congolais ont tant versé leur sang pour le maintien d’un pouvoir aux origines douteuses. Nous lançons un vibrant appel à tous les politiciens d’origine congolaise de se ressaisir pour défendre la race congolaise de l’extermination étrangère. Congo Kinshasa est objet d’une politique de l’extermination et de l’hégémonie rwandaise. A Kananga des sources sures, des inconnus font le ratissage et tuent des paisibles citoyens dans leurs maisons. La rébellion de GEDEON KIUNGU est transférée au Kasaï pour créer l’i insécurité afin de maintenir ce régime au pouvoir et reporter les élections. Peuple congolais lève-toi et défend la nation en péril. POETE ROBERT KABEMBA Historien, Politologue, Sociologue Chercheur en Psychologie et criminologie/Uni de Bolton Diplome en Management et Leadership Strategique Doctorant en Sciences Po/ Uni Ottawa MEMBRE ET MILITANT DE L’ECIDE MANCHESTER/ANGLETERRE

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.